En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Partenaires

Observatoire du Végétal

Centre de ressources biologiques Arabidopsis thaliana

IJPB - INRAE - Centre de Versailles-Grignon

Ressources biologiques - Mutants d'insertion - Variants naturels - Lignées recombinantes - Core-collection - Phénotype - Génotype - QTL
Commander

Arabidopsis Thaliana

Ressources

  • 55.000 mutants d’insertion d’ADN-T
  • Plus de 600 variants naturels (accessions naturelles) en provenance du monde entier et 800 familles d'accessions françaises
  • 16 populations de lignées recombinantes (RIL) destinées à la recherche de QTL
  • Une collection de lignées recombinantes épigénétiques (epiRIL)
  • Près de 300 populations de cartographie en génération F2
  • Des populations de lignées quasi-isogéniques (HIF)
  • 56 cytolignées

Responsable scientifique

Christine Camilleri
Tél : +33 (0)1 30 83 30 00

Contact e-mail

Adresse

Centre de ressources biologiques Arabidopsis thaliana
Institut Jean-Pierre Bourgin
Bâtiment 7
INRAE Centre de Versailles-Grignon
Route de St-Cyr (RD10)
78026 Versailles Cedex France

http://www-ijpb.versailles.inra.fr/fr/plateformes/cra/index.html

Centre de ressources biologiques

Voir aussi

Une collection de 55.000 lignées d’insertion d’ADN-T

Elle a été construite dans le fonds génétique Ws (Wassilewskija) par une méthode de transformation in planta utilisant Agrobacterium tumefaciens. La construction utilisée est décrite ici. Les séquences flanquant les insertions d’ADN-T (FST) ont été déterminées chez chacun des mutants en collection : 46.236 FST sont accessibles dans la base de données Flagdb++, ainsi que sur les sites SIGnAL et TAIR. Des informations concernant les FST et comment génotyper les mutants d’insertion se trouvent ici.

Des collections de variants naturels d’origines géographiques différentes 

Une collection de plus de 600 accessions en provenance du monde entier a été constituée pour exploiter la diversité naturelle de l’espèce. Des core-collections gigognes de 8, 16, … à 48 accessions ont été déterminées pour représenter au mieux la diversité de l’espèce avec un nombre réduit d’accessions (McKhann et al. 2004). Tous les lots de graines ont été génotypés avec 384 SNP afin de vérifier la conformité des lots de distribution par rapport aux lots de référence, de détecter des accessions mal identifiées et d’identifier certaines accessions d’origine inconnue (Simon et al. 2012). Ces données de génotypage, ainsi que des outils de détermination des accessions que nous avons développés, sont accessibles sur le site ANATool. 800 familles d'accessions françaises étudiées pour leur variation phénotypique adaptative à l'échelle géographique (Brachi et al. 2013) sont également disponibles.

Plus de 100 populations de cartographie en génération F2

Ces populations résultent de croisements entre variants naturels, notamment entre les 8 accessions de la core-collection la plus réduite.

Des populations de lignées recombinantes (RIL)

Destinées à la recherche de QTL, elles ont été construites pour étudier le déterminisme génétique de caractères quantitatifs (Simon et al. 2008). Ces populations, qui comprennent en moyenne 350 lignées chacune, sont issues de croisements entre un parent pivot (Columbia) et différentes accessions génétiquement distantes ; elles sont génotypées avec une centaine de marqueurs SNP consensus facilitant les correspondances entre les cartes établies sur les différentes populations. Des core-populations de 164 lignées les plus informatives ont été constituées.

Une collection de lignées recombinantes épigénétiques (epiRIL)

Elle a été générée dans le but d’étudier l’impact de modifications épigénétiques comme la méthylation de l’ADN sur la variation phénotypique (Johannes et al. 2009). Ces epiRIL dérivent de deux parents quasiment identiques pour leur séquence d’ADN mais ayant des profils de méthylation contrastés. Elles peuvent être utilisées pour identifier des variants épialléliques qui contribuent à une variation héritable de caractères complexes.

Des populations de lignées quasi-isogéniques de type HIF (Heterogeneous Inbred Family)

Elles ont été construites pour la confirmation et le clonage des QTL détectés sur les RIL. Des populations complètes de HIF ont été créées à partir de 3 populations de RIL (Bay-0 x Shahdara, Cvi-0 x Col-0 et Bur-0 x Col-0). Chaque famille est constituée de plantes qui dérivent d’une même lignée hétérozygote pour une zone donnée du génome et possèdent pour cette zone le génotype de l’un ou l’autre des parents, en étant identiques pour tout le reste de leur génome. Chacune des populations comprend une centaine de familles recouvrant l’ensemble du génome.

56 cytolignées

Ce sont des génotypes dans lesquels les organites (mitochondries et chloroplastes) et le génome nucléaire proviennent d'accessions naturelles différentes. Elles servent à étudier l'impact des variations cytoplasmiques et des interactions nucléo-cytoplasmiques sur le phénotype des plantes.  56 cytolignées ont été construites à partir de croisements réciproques entre les 8 accessions de la core collection, suivis par des rétro-croisements récurrents avec le parent mâle, donneur du génome nucléaire.